stop désinformation

Tabac vs vape : d’où vient la désinformation ?

Depuis l’explosion du marché de la vape, les avis diffèrent d’un gouvernement à l’autre, entre acceptation et refus d’un produit qui pour certains serait salvateur, pour d’autres un nouvel ennemi à éradiquer.

Pourquoi tant de haine alors que la solution est entre nos mains ? Pourquoi ne pas laisser l’innovation conduire le changement dont plusieurs milliers de fumeurs dépendent ?

Certains gouvernements ont ouvert les bras et comprirent l’intérêt de la cigarette électronique en tant qu’outil de sevrage pour une population qui ne cherche qu’un moyen de sortir de l’emprise d’une industrie meurtrière. Pour d’autres, la cigarette électronique est une arme qui perturbe l’équilibre d’un système parfaitement huilé. Un système qui a pris des années pour se construire et faire accepter à l’opinion publique les taxes et les morts causé par le tabagisme.

Mais qui sont ces ennemis de la vape qui sévissent dans l’ombre, et désinforment la population pour leur intérêt ?

En tête de liste et principale intéressée, nous avons l’industrie du tabac, qui essaie par tous les moyens de mettre en doute toutes les conclusions, études et observations scientifiques.

Mais la question à se poser est : quelles sont les vraies raisons de l’humeur négative des compagnies de tabac contre les cigarettes électroniques

Si les scientifiques parviennent néanmoins à prouver que la cigarette électronique peut aider les fumeurs à se débarrasser du goudron et du tabac nocif, ou au moins à réduire toutes les conséquences négatives de la consommation de tabac, beaucoup alors passeront à la vape. Entraînant l’abandon des produits du tabac, qui s’accompagnera de toute évidence d’une baisse des ventes de cigarettes, ce qui affectera à son tour les revenus. Une situation similaire ne convient pas aux magnats du tabac et, au fil du temps, les critiques contre les fabricants de cigarettes électroniques ne feront qu’augmenter.

S’y ajoute notre cher gouvernement appuyé par les médias qui décide de régler l’histoire en ajoutant quelques mesures drastiques comme par exemple :

Interdire le vapotage dans les lieux publics comme pour les fumeurs. 

Interdire la publicité sur la cigarette électronique, accompagnée d’interdiction de propagande que ce soit sur les magazines, blog, forum ou tout autre média numérique.

En allant même jusqu’à évoquer une probable surtaxation des produits de la vape.

Et pour quelles raisons ? 

  • Les recettes fiscales sur le tabac qui s’élèvent à plus de 14 milliards d’euro annuelles sont en danger. 
  • La vente des substituts nicotiniques est en baisse de plus de 50%
  • Une perte colossale pour le business du cancer d’ici une vingtaine d’année. 
  • Le risque de l’arrêt du tabac rendrait les associations anti-tabac totalement inutiles.

Ne vous trompez plus d’ennemi, rendez-vous dans l’un de nos magasins ou contactez-nous directement, nous serons ravie de répondre à vos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *